Qu’est-ce qu’un Intrusion Prevention System (IPS) ?

Un Intrusion Prevention System ou système de prévention d’intrusion en français (IPS) est une technologie de sécurité conçue pour détecter et bloquer activement ou atténuer les accès non autorisés, les activités malveillantes et les menaces potentielles au sein d’un réseau ou d’un système informatique.

Il s’agit d’un élément essentiel de toute stratégie de sécurité réseau qui fonctionne avec d’autres solutions de sécurité pour fournir une identification et une protection complètes contre les menaces.

Également connus sous le nom de systèmes de détection et de prévention des intrusions (IDPS), les systèmes de prévention d’intrusion sont considérés comme des extensions des systèmes de détection d’intrusion (IDS), car ils surveillent tous deux le trafic réseau et/ou les activités du système à la recherche d’activités malveillantes.

La principale différence réside dans le fait que l’IPS est placé en ligne et empêche ou bloque activement les intrusions détectées, tandis que l’IDS détecte les activités malveillantes mais n’y répond pas.

Les fonctions principales d’un IPS consistent à surveiller le trafic réseau et à le comparer à des règles de sécurité ou à des signatures prédéfinies, en prenant des mesures immédiates pour prévenir ou contrecarrer toute activité suspecte ou nuisible.

Les technologies IPS surveillent les flux de paquets, ce qui leur permet d’appliquer des protocoles sécurisés et de refuser l’utilisation de protocoles non sécurisés.

Elles détectent ou préviennent les attaques de sécurité réseau telles que les attaques par force brute, les attaques par déni de service distribué (DDoS) et l’exploitation des vulnérabilités.

Les caractéristiques et avantages clés qui définissent l’Intrusion Prevention System sont les suivants :

  • Sécurité renforcée : L’IPS fonctionne en parallèle avec d’autres solutions de cybersécurité et peut identifier des menaces que ces solutions ne peuvent pas identifier, offrant ainsi une sécurité supérieure pour les applications.
  • Personnalisation : L’IPS peut être configuré avec des politiques de sécurité personnalisées pour fournir des contrôles de sécurité spécifiques à l’entreprise.
  • Efficacité : En filtrant les activités malveillantes avant qu’elles n’atteignent d’autres dispositifs ou contrôles de sécurité, l’IPS réduit les efforts manuels des équipes de sécurité et permet aux autres produits de sécurité d’être plus efficaces.

Les systèmes de prévention d’intrusion peuvent être déployés en tant que systèmes de prévention d’intrusion basés sur le réseau (NIPS), qui surveillent l’ensemble du réseau à la recherche de trafic suspect en analysant l’activité des protocoles.

Ils peuvent également être intégrés à des solutions de gestion unifiée des menaces (UTM) ou à des pare-feu de nouvelle génération.

La formation à la cybersécurité commence ici

Votre évaluation gratuite fonctionne comme suit :

  • Prenez rendez-vous avec nos experts en cybersécurité afin qu’ils évaluent votre environnement et déterminent votre exposition aux menaces.
  • Sous 24 heures et avec une configuration minimale, nous déployons nos solutions pour une durée de 30 jours.
  • Découvrez nos technologies en action !
  • Recevez un rapport mettant en évidence les vulnérabilités de votre dispositif de sécurité afin que vous puissiez prendre des mesures immédiates pour contrer les attaques de cybersécurité.

Remplissez ce formulaire pour demander un entretien avec nos experts en cybersécurité.

Un représentant de Proofpoint vous contactera sous peu.

Comment fonctionnent les Intrusion Prevention System ?

Les systèmes de prévention d’intrusion analysent le trafic réseau en temps réel et le comparent à des modèles d’attaque et à des signatures connus.

Voici une description détaillée du fonctionnement des systèmes de prévention des intrusions :

  1. Surveillance du trafic : L’IPS surveille en permanence le trafic réseau, en analysant les paquets de données qui traversent le réseau. Il peut inspecter le trafic à différentes couches du modèle OSI, notamment les couches application, transport et réseau.
  2. Détection basée sur les signatures : L’une des principales méthodes utilisées par l’IPS est la détection basée sur les signatures. Il maintient une base de données de modèles d’attaque connus, également appelés signatures. Ces signatures représentent les caractéristiques des malwares, des virus et des techniques d’attaque connus. Lorsque l’IPS identifie un paquet de données correspondant à une signature, il prend des mesures pour bloquer ou mettre en quarantaine le trafic malveillant.
  3. Détection basée sur les anomalies : Outre la détection basée sur les signatures, certains systèmes IPS utilisent la détection basée sur les anomalies. Ils établissent une base de référence du comportement “normal” du réseau en surveillant les schémas de trafic au fil du temps. Lorsque l’IPS détecte des écarts par rapport à cette base qui pourraient indiquer une intrusion ou une activité anormale, il émet des alertes et peut prendre des mesures préventives.
  4. Analyse des protocoles : L’IPS examine les protocoles du réseau et s’assure qu’ils respectent les normes établies. Tout écart par rapport à ces normes peut indiquer une attaque potentielle, et l’IPS peut réagir en conséquence.
  5. Inspection approfondie des paquets (DPI) : Le DPI est une technique utilisée par l’IPS pour inspecter en profondeur le contenu des paquets de données. Il peut analyser la charge utile des paquets pour détecter des modèles d’attaque spécifiques ou des signatures de malware dans les données.
  6. Réponses actives : Lorsqu’une activité suspecte ou malveillante est détectée, l’IPS peut prendre diverses mesures actives, telles que le blocage du trafic à partir de la source, l’abandon des paquets malveillants ou la réinitialisation des connexions. Ces actions permettent de lutter immédiatement contre les cyberattaques.
  7. Journalisation et rapports : Les systèmes IPS enregistrent généralement les incidents détectés et génèrent des rapports. Ces informations sont précieuses pour les administrateurs de réseau et les équipes de sécurité, car elles leur permettent d’analyser le paysage des menaces, de comprendre les schémas d’attaque et de prendre des décisions éclairées en matière de sécurité du réseau.
  8. Mises à jour continues : Les systèmes IPS nécessitent des mises à jour régulières de leurs bases de signatures pour rester efficaces. Ces mises à jour leur permettent de détecter les nouvelles menaces et techniques d’attaque et d’y répondre.
  9. Intégration à d’autres mesures de sécurité : L’IPS est souvent intégré à d’autres mesures de sécurité, telles que les pare-feu et les systèmes de détection d’intrusion, afin d’assurer une sécurité globale du réseau. Ensemble, ces systèmes préviennent et détectent un large éventail de menaces.

Types d’attaques prévenues par les systèmes de prévention d’intrusion

Les systèmes de prévention d’intrusion sont conçus pour détecter et prévenir divers types d’attaques de sécurité réseau. Voici quelques-unes des attaques les plus courantes que les systèmes de prévention des intrusions aident à prévenir :

  • Attaques par force brute : Ces attaques impliquent qu’un attaquant tente d’obtenir un accès non autorisé à un système en essayant de multiples combinaisons de noms d’utilisateur et de mots de passe.
  • Attaques par déni de service distribué (DDoS) : Les attaques DDoS impliquent que de multiples sources inondent un système cible de trafic, ce qui rend difficile l’atténuation de l’attaque.
  • Exploitation des vulnérabilités : L’IPS peut détecter et prévenir les attaques qui exploitent les vulnérabilités connues des systèmes logiciels pour prendre le contrôle d’un système.
  • Vers : Les vers sont des malwares qui s’auto-reproduisent et qui peuvent se propager sur un réseau, causant des dommages et des perturbations. L’IPS peut aider à détecter et à bloquer la propagation des vers.
  • Virus : L’IPS peut également aider à détecter et à empêcher la propagation des virus, qui sont des programmes malveillants susceptibles d’infecter et d’endommager les systèmes.
  • Protocoles non sécurisés : L’IPS peut imposer des protocoles sécurisés et refuser l’utilisation de protocoles non sécurisés, tels que les versions antérieures de SSL ou les protocoles utilisant des algorithmes de chiffrement faibles.
  • Suppression du contenu malveillant : Après une attaque, l’IPS peut aider à supprimer ou à remplacer tout contenu malveillant restant sur le réseau, par exemple en reconditionnant les charges utiles, en supprimant les informations d’en-tête et en supprimant les pièces jointes infectées des serveurs de fichiers ou de courrier électronique.
  • Vulnérabilités de type “Zero-Day” : Les vulnaribilités de type Zero-Day ciblent des vulnérabilités qui ne sont pas encore connues ou pour lesquelles aucun correctif n’a été publié. Bien que l’IPS ne soit pas en mesure de détecter et d’empêcher tous les “Zero-Day exploits”, il peut fournir une couche supplémentaire de protection en bloquant le trafic qui présente un comportement suspect ou qui correspond à des schémas d’attaque connus.

Avantages des systèmes de prévention d’intrusion

Les systèmes de prévention d’intrusion offrent plusieurs avantages aux organisations.

Les avantages les plus importants sont les suivants :

Réduction des risques commerciaux et renforcement de la sécurité

Les solutions IPS permettent de filtrer les activités malveillantes avant qu’elles n’atteignent d’autres dispositifs ou contrôles de sécurité, ce qui réduit le travail manuel des équipes de sécurité et permet aux autres produits de sécurité d’être plus efficaces.

Elles détectent et préviennent efficacement l’exploitation des vulnérabilités et bloquent rapidement les attaques qui tirent parti des vulnérabilités nouvellement découvertes.

Meilleure visibilité des attaques et protection améliorée

Les systèmes de prévention d’intrusion utilisent diverses méthodologies de détection pour identifier et arrêter les attaques que les pare-feu, les technologies antivirus et les autres contrôles de sécurité ne peuvent pas reconnaître automatiquement.

Ils peuvent être personnalisés pour détecter les attaques et les activités présentant un intérêt particulier pour l’organisation, telles que les violations de politiques ou les attaques de phishing.

Efficacité accrue des autres contrôles de sécurité

En filtrant le trafic malveillant avant qu’il n’atteigne d’autres dispositifs et contrôles de sécurité, les solutions IPS améliorent l’efficacité globale de l’infrastructure de sécurité.

Elles peuvent également protéger la disponibilité et l’intégrité des autres contrôles de sécurité de l’entreprise en analysant le trafic réseau entrant et en empêchant toute activité suspecte d’atteindre ces contrôles.

Atténuation automatisée des menaces et réduction des incidents

Les solutions IPS contribuent à réduire les incidents de sécurité réseau grâce à l’atténuation automatisée des menaces, en filtrant la plupart des menaces de sécurité et en libérant le personnel informatique de la surveillance et de la gestion manuelles du trafic réseau.

Elles peuvent également assurer un fonctionnement normal lors d’attaques DoS ou DDoS en stoppant le trafic malveillant et en maintenant la disponibilité.

Types de systèmes de prévention d’intrusion

Toutes les solutions IPS ne fonctionnent pas de la même manière. En fait, il existe quatre grands types de systèmes de prévention des intrusions :

  • Système de prévention d’intrusion basé sur le réseau (NIPS) : Ce type d’IPS surveille l’ensemble du réseau pour détecter tout trafic suspect en analysant l’activité des protocoles. Il est installé à des endroits stratégiques pour surveiller l’ensemble du trafic réseau et détecter les menaces.
  • Système de prévention d’intrusion sans fil (WIPS) : Le WIPS surveille les réseaux Wi-Fi, agissant comme un gardien et supprimant les appareils non autorisés.
  • Système de prévention d’intrusion basé sur l’hôte (HIPS) : Le HIPS est installé sur des hôtes ou des terminaux individuels et surveille leurs activités à la recherche de comportements malveillants.
  • Système de prévention d’intrusion basé sur les applications (AIPS) : Le système AIPS se concentre sur la surveillance et la protection d’applications ou de services spécifiques, tels que les serveurs web ou les bases de données.

Ces types de systèmes de prévention des intrusions peuvent être déployés individuellement ou en combinaison pour fournir une sécurité réseau complète.

Ils sont souvent intégrés à d’autres outils de sécurité, tels que les pare-feu de nouvelle génération (NGFW) ou les solutions de gestion unifiée des menaces (UTM), afin d’améliorer la visibilité du réseau et d’automatiser la réponse aux menaces.

IPS et IDS : Similitudes et différences

Les systèmes de prévention d’intrusion (IPS) et les systèmes de détection d’intrusion (IDS) sont des composants essentiels des stratégies de sécurité réseau, mais ils présentent des différences essentielles en termes de fonctionnalité et d’objectif.

Voici les principales similitudes et différences entre les IPS et les IDS :

Similitudes entre IPS et IDS

  • Les IPS et les IDS protègent l’infrastructure du réseau en détectant les menaces par l’analyse du trafic réseau, soit en le comparant à une base de données de signatures d’attaques connues, soit en surveillant les écarts par rapport au comportement normal du réseau.
  • Les deux systèmes enregistrent les activités surveillées et les actions entreprises, ce qui permet d’examiner et d’analyser les performances.
  • Les IPS et IDS peuvent apprendre à repérer les comportements suspects et à minimiser les faux positifs.

 

Différences entre IPS et IDS

  • L’IPS est une solution basée sur le contrôle qui peut accepter ou rejeter des paquets réseau sur la base de règles prédéterminées, tandis que l’IDS est un système de surveillance qui ne modifie pas le trafic réseau.
  • L’IDS fonctionne à travers le réseau de l’entreprise, surveillant et analysant le trafic en temps réel, tandis que l’IPS est généralement déployé en ligne, directement sur le chemin du réseau, afin de bloquer activement les menaces ou d’y remédier.
  • L’IDS ne fournit que des alertes sur les incidents potentiels, laissant à l’équipe de sécurité le soin de décider de l’action appropriée, tandis que l’IPS prend des mesures pour bloquer la menace détectée ou y remédier.
  • L’IPS peut potentiellement avoir un impact sur les performances du réseau en raison du retard causé par le traitement en ligne, tandis que l’IDS n’affecte pas les performances du réseau car il est déployé de manière non linéaire.
  • L’IDS est souvent utilisé au départ pour observer le comportement du système sans rien bloquer, et une fois qu’il est bien réglé, l’IPS peut être déployé en ligne pour fournir une protection complète.

Comment Proofpoint peut aider

Emerging Threats Intelligence (ET Intelligence) de Proofpoint est une solution complète qui fournit des informations opportunes et précises sur les activités suspectes et malveillantes. Elle offre des renseignements entièrement vérifiés, y compris un contexte plus approfondi, un historique et des informations de détection, aidant ainsi les organisations à rechercher des menaces et à enquêter sur les incidents.

ET Intelligence fournit des flux de renseignements sur les menaces exploitables, qui peuvent être directement intégrés à divers systèmes de sécurité, notamment les SIEM, les pare-feu, les systèmes de détection d’intrusion (IDS), les systèmes de protection contre les intrusions (IPS) et les systèmes d’authentification.

Grâce à leur ensemble de règles avancées et à leur intelligence entièrement vérifiée, les solutions ET Intelligence de Proofpoint peuvent améliorer les capacités des IPS en fournissant un contexte supplémentaire et en s’intégrant à d’autres outils de sécurité. En intégrant l’ET Intelligence de Proofpoint à l’IPS, les entreprises peuvent renforcer leur posture de sécurité et mieux protéger leurs réseaux et leurs systèmes contre l’évolution des cybermenaces.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez Proofpoint dès aujourd’hui.