cyber security

Office 365 : guide du CXO sur les défis liés à la sécurité et à l'archivage

Dans cette recherche Osterman vous apprendez : 

  • Les techniques très limitées et insuffisantes de détection d'attaques avancées sur le flux entrant, telles que la technique d'analyse bac-à-sable (sandboxing) ou le suivi des liens en temps réel, venant en complément de la vérification de la réputation
  • Le manque de certaines fonctionnalités essentielles du chiffrement d'emails,  incluant par exemple la révocation par l'utilisateur des messages qui auraient pu être envoyé à un mauvais destinataire
  • Les limitations dues à la localisation des data centers, la mobilité (BlackBerry BES) et les versions d'applications, surtout pour les clients qui ont des contraintes géographiques et légales liées à la localisation des données et ceux qui souhaitent protéger les téléphones mobiles contre les liens malicieux  
  • L'archivage des messageries instantanées, du contenu des conférences ou du contenu des sessions de partage d'application/bureaux
  • Les besoins métiers additionnels, les réglementations et le niveau de qualité de services pris en compte par les décideurs pour migrer la messagerie de l'entreprise vers Microsoft