Le terme graymail désigne le courrier électronique envoyé en masse mais qui ne correspond pas pour autant à du spam puisqu'il est sollicité, provient d'une source légitime et varie selon le destinataire. Les bulletins périodiques, les annonces ou les publicités répondant aux centres d'intérêt du destinataire en sont quelques exemples. Le destinataire d'un tel courrier a auparavant « accepté », volontairement ou non, de recevoir ce type de messages, même si, avec le temps, ces envois ont diminué en nombre.

Dans les entreprises, le graymail peut être difficile à gérer puisque certains destinataires veulent recevoir ces messages alors que d'autres les considèrent comme du spam. Par exemple, un destinataire du département marketing peut vouloir recevoir des informations sur les nouvelles conférences du secteur, alors qu'un employé du département des ressources humaines considèrera ces messages comme du courrier indésirable.